Notre Sport

Notre Sport

1. Déroulement d'un match

Une rencontre de hockey sur glace se dispute en trois tiers-temps de 20 minutes de jeu effectif chacun entrecoupés de 2 périodes de repos de 15 minutes. Le chronomètre est arrêté à chaque coup de sifflet de l’arbitre.

Une équipe, dirigée par un coach, se compose de 20 joueurs de champ, 2 gardiens de but et 1 coach au maximum et de 10 joueurs de champs, 1 gardien et 1 coach au minimum. Durant les phases de jeu, chaque équipe aligne sur la glace 1 ligne composée d’un gardien, de 2 défenseurs et de 3 attaquants. Le choix de la ligne devant jouer et la composition de celle-ci reviennent entièrement au coach.

Ce sport, excessivement rapide et très épuisant, impose des changements de joueurs très fréquents. Ces changements se font sur arrêt de jeu ou durant la phase de jeu (volant), dans ce cas il doivent être simultanés et rapides afin d’éviter la faute de surnombre qui est pénalisée.

L’objectif du jeu est de placer le palet dans la cage adverse en se servant d’une crosse élaborée en bois ou matériaux composites. Le palet est une rondelle en caoutchouc vulcanisé noir pesant de 156 à 170 g pour un diamètre de 7,62 cm et une épaisseur de 2,54 cm. La vitesse du palet peut atteindre 200 km/heure. Le but est accordé lorsque le palet passe complètement la ligne de but et pénètre dans la cage ; l’arbitre indique au secrétaire de match le n° du joueur ayant marqué le but ainsi que ceux des assistants.

Quelques règles régissent ce sport :

Hors jeu : lorsqu’un joueur franchit la ligne bleue de sa zone d’attaque avant le palet expédié par un de ses équipiers.

Dégagement interdit : lorsqu’un joueur exécute un tir depuis son camp (avant la ligne rouge) expédiant le palet directement derrière la ligne de but adverse ; ce dégagement est autorisé si l’équipe joue en infériorité numérique.

Les pénalités : un texte spécial est consacré à cette partie importante du règlement.
 

 

2. Description de l'aire de jeu

Les patinoires habilitées à recevoir des matches internationaux de hockey sur glace doivent avoir une dimension de 60 x 30 mètres. Cependant certaines patinoires présentent des dimensions, acceptées pour les championnats, de 56 x 26 mètres.

Afin de contenir le jeu sur la glace, joueurs et palet, la glace est entourée d’une balustrade ; cette clôture assure aussi la sécurité des spectateurs. Des portes, situées au niveau des bancs de joueurs de chaque équipe et au niveau des prisons, permettent l’accès à la glace.

L’aire de jeu est divisée par 5 lignes tracées dans le sens de la largeur. La surface, située entre les deux lignes de but rouges, est fractionnée en trois zones d’égale surface limitées par deux lignes bleues. En partant de la ligne de but se trouvent les zones de défense, neutre et d’attaque. La ligne centrale est de couleur rouge.

La cage du gardien de but est disposée à 4 mètres de l’extrémité de la surface de jeu et au milieu de la ligne de but rouge ; sa hauteur est de 122 cm, sa largeur de 183 cm et sa profondeur comprise entre 60 et 112 cm. Un filet enserre la cage de façon à retenir le palet à l’intérieur. Devant chaque cage est dessiné un territoire de but réservé à l’évolution du gardien. Cette zone représente un demi-cercle d’un rayon de 180 cm avec pour centre le milieu de la ligne de but.

Sur la piste figurent 5 cercles et 9 points d’engagements. Le point de couleur bleue (diamètre 30 cm) et le rond central (rayon 450 cm) se situent exactement au centre de la patinoire et dans la zone neutre. C’est dans cette zone que se font les engagements de début de match et de tiers-temps ou après qu’un but soit marqué.

Dans cette zone neutre figurent également, à 150 cm de la ligne bleue et au même niveau que les points d’engagement des zones de défense, deux points d’engagement utilisés pour la remise en jeu après qu’un hors jeu soit signalé.
Chaque zone de défense comporte 2 cercles et 2 points d’engagement. Le diamètre des points rouges est de 60 cm, celui des cercles est 450 cm. Le centre de ce cercle est placé à 10 mètres de l’extrémité de l’aire de jeu. Toute remise en jeu dans cette zone se fait sur ces points d’engagement.

La dernière zone tracée sur la glace est celle située devant la table de marque et réservée aux arbitres. Son diamètre est de 6 mètres et son axe se situe sur la ligne rouge.

Enfin reste à positionner l’emplacement réservés aux acteurs de la partie. Les bancs des joueurs sont disposés de part et d’autre de la ligne centrale, à 2 mètres de celle-ci, et en face de la table de marque. Les bancs des pénalités se situent en face du banc des joueurs et de chaque côté de la table de marque. Cette dernière a son centre positionné sur la ligne rouge médiane.

 

 


toute l'association
Se connecter